Aller au contenu

Potentiel de l’étudiant

Un guide complet : Comment devenir avocat

Embark
Embark

Vous souhaitez devenir avocat ? Le travail en droit est l’un des secteurs d’emploi les plus prestigieux et les plus lucratifs au Canada. Cela dit, devenir avocat n’est pas une mince affaire. Il faut obtenir un diplôme de premier cycle, aller à la faculté de droit, obtenir un diplôme en droit et réussir un examen rigoureux du barreau. Pour vous donner une idée de la façon de devenir avocat au Canada, continuez à lire.

(P.S. L’ouverture d’un REEE et l’épargne pour les études de votre enfant peuvent l’aider à réaliser la carrière dont il rêve, y compris le droit. Apprenez-en davantage sur le Régime étudiant Embark dès aujourd’hui.)

Qu’est-ce qu’un avocat ?

Commençons par expliquer ce qu’est exactement un avocat, car il y a beaucoup plus que ce que vous voyez à la télévision. Un avocat est un professionnel du droit qui aide ses clients à s’orienter dans le système judiciaire canadien. Parmi les responsabilités les plus courantes d’un avocat, citons la représentation de ses clients devant les tribunaux, la rédaction de documents juridiques complexes et la prestation de conseils dans le cadre de litiges juridiques. Les avocats travaillent le plus souvent dans des cabinets d’avocats. Cependant, ils peuvent également être employés par des entreprises individuelles, le gouvernement, des établissements d’enseignement ou des bureaux de procureurs. Bien entendu, les avocats peuvent également ouvrir leur propre cabinet et être indépendants. Il convient également de noter qu’il existe plusieurs types de carrières juridiques. Par exemple, certains professionnels choisissent de travailler dans le droit des sociétés, tandis que d’autres peuvent choisir une carrière en droit de l’environnement, en droit pénal ou en droit de la famille. D’une manière générale, les avocats travaillent dans un secteur en évolution rapide, exigeant et stimulant, beaucoup d’entre eux travaillant plus de 50 heures par semaine.

Que font les avocats ?

Comme mentionné ci-dessus, les avocats ont une grande variété de responsabilités, vous devez donc être prêt à porter plusieurs chapeaux si vous choisissez une carrière en droit. Par exemple, certaines des tâches qu’un avocat peut accomplir au cours d’une journée comprennent la rédaction d’un document ou d’un accord juridique, l’examen de contrats juridiques, la représentation d’un client devant les tribunaux, l’offre de conseils juridiques à un client et la négociation au nom d’un client. Les autres responsabilités que vous pourriez avoir varient selon le type de loi que vous choisissez d’appliquer. Par exemple, tandis que les avocats en droit de la famille peuvent souvent avoir à traiter des questions juridiques liées à la garde des enfants et au divorce, les avocats spécialisés en immigration peuvent traiter quotidiennement les visas, les demandes de résidence permanente et les demandes de statut de réfugié.

Un guide étape par étape sur la façon de devenir avocat au Canada

Êtes-vous prêt à apprendre ce qu’il faut pour devenir avocat au Canada ? Tout commence par un diplôme d’études secondaires. Poursuivez votre lecture pour obtenir un guide étape par étape pour devenir avocat au Canada.

Obtenir un diplôme d’études secondaires

Le Canada est reconnu pour offrir une éducation de haute qualité, Comme c’est le cas pour de nombreuses professions, pour devenir avocat au Canada, vous devez d’abord obtenir un diplôme d’études secondaires. Votre diplôme vous permettra de poursuivre votre parcours scolaire, ce qui est une exigence si vous souhaitez pratiquer le droit partout au Canada.

Obtenir un diplôme de premier cycle

La prochaine étape pour devenir avocat au Canada est de suivre un programme de premier cycle dans une université canadienne. En règle générale, votre programme doit durer au moins trois ans. Cependant, certaines universités, comme l’Université McGill et l’Université de la Saskatchewan, vous permettront de postuler à leurs programmes de droit avec seulement deux années d’études de premier cycle. Afin d’entrer à la faculté de droit (la prochaine étape de votre parcours éducatif après votre diplôme de premier cycle) et éventuellement devenir avocat, vous pouvez vous spécialiser dans le département ou la faculté de votre choix pendant vos études de premier cycle. Par exemple, vous pouvez choisir de vous spécialiser en mathématiques, en biologie, en religion ou en histoire. Cependant, certains des programmes de premier cycle les plus courants auxquels les futurs avocats s’inscrivent sont les sciences politiques, la sociologie, la philosophie et l’anglais. Lorsque vous postulez à un programme de premier cycle, assurez-vous d’examiner attentivement les exigences de candidature des universités canadiennes afin de ne pas perdre votre temps à postuler dans une université pour laquelle vous n’êtes pas qualifié.

Passer le test d’admission à la faculté de droit (TAFD)

La troisième étape consiste à passer le test d’admission à la faculté de droit, le plus souvent appelé TAFD. Le TAFD est un examen que tous les futurs étudiants en droit sont tenus de passer. Il s’agit du test qui déterminera votre admissibilité à la faculté de droit, ce qui est une autre exigence si vous voulez devenir avocat au Canada. Toutes les facultés de droit canadiennes examineront votre score au TAFD, ainsi que le reste de votre demande, pour décider de vous admettre ou non. De plus, le TAFD peut être utilisé comme indicateur de la performance d’un étudiant au cours de sa première année dans une faculté de droit canadienne.

Le TAFD, tel qu’il est rédigé, se compose de deux éléments : des questions à choix multiples (qui se composent de quatre sections de 35 minutes) et un échantillon de rédaction. Les sections à choix multiples et d’écriture du TAFD sont prises séparément. Le TAFD doit être passé avant de postuler aux facultés de droit. Pour cette raison, la plupart des étudiants en droit choisissent de le suivre au cours de l’été de leur avant-dernière année d’études de premier cycle (pour la plupart des étudiants, cela signifie l’été suivant leur troisième année de premier cycle). Bien que le TAFD puisse sembler intimidant, il existe de nombreuses ressources pour vous aider à vous y préparer, y compris des examens blancs chronométrés. Il est important d’encourager les comportements et les habitudes d’apprentissage, comme l’étude pour les examens, en passant des examens blancs. Il convient également de noter que le TAFD peut être repassé jusqu’à trois fois par an, cinq fois au cours de cinq ans et un total de sept fois au cours de la vie d’un étudiant. Ainsi, si votre score initial n’est pas celui que vous espériez, vous pouvez toujours choisir de le repasser. Les scores TAFD varient entre 120 et 180, et la plupart des facultés de droit au Canada informeront les candidats potentiels de la note moyenne au TAFD des étudiants qui se voient offrir l’inscription.

Fréquenter et obtenir son diplôme de la faculté de droit

Après avoir terminé le TAFD et fait une demande d’admission dans une faculté de droit au Canada, l’étape suivante consiste à fréquenter une faculté de droit et à obtenir son diplôme. Chaque faculté de droit canadienne a ses propres conditions d’admission, bien que la plupart comprennent l’achèvement d’un programme de premier cycle, au moins une certaine moyenne pondérée, votre score au TAFD, une déclaration personnelle, deux lettres de recommandation et une entrevue. Au Canada, les étudiants ont la possibilité de s’inscrire à un programme de baccalauréat en droit ou de doctorat en droit, qui durent tous deux trois ans. Si vous avez l’intention de travailler au Canada après avoir obtenu votre diplôme en droit, l’un ou l’autre diplôme fera l’affaire. Ni l’un ni l’autre ne fera de différence lorsque vous postulez à des emplois au pays. Cependant, si vous envisagez de poursuivre une carrière aux États-Unis ou dans un autre pays, un diplôme de Juris Doctor est considéré comme plus prestigieux.

Complétez votre stage

La prochaine étape pour devenir avocat au Canada est de compléter votre stage. Le stage dure généralement entre neuf et 12 mois et permet aux avocats d’acquérir une expérience essentielle dans leur secteur. Il s’agit d’une forme de formation dans le cadre de laquelle un futur avocat travaille sous la supervision d’un avocat chevronné. La plupart du temps, les étudiants choisissent de faire leur stage juste après avoir obtenu leur diplôme de la faculté de droit et ils doivent trouver leur propre stage dans un cabinet d’avocats ou un autre employeur. Il convient de noter qu’en Ontario, les étudiants peuvent également choisir de suivre le programme de pratique du droit, qui est une solution de rechange au stage.

Passer l’examen du barreau

Après avoir obtenu votre diplôme de la faculté de droit, vous devrez également passer un examen du barreau. Chaque province a son propre examen du barreau, et le barreau de votre province exige que vous le réussissiez pour devenir avocat. Comme pour le TAFD, vous aurez plusieurs ressources à votre disposition lorsque vous étudierez pour l’examen du barreau, y compris des tests pratiques.

Faites une demande auprès de l’organisme de réglementation de votre province

Une fois que vous avez réussi l’examen d’admission au barreau et terminé votre stage, vous devez présenter une demande à l’organisme de réglementation de votre province. Ce processus est également connu sous le nom de demande d’admission au barreau. Pour pratiquer le droit au Canada, vous devez d’abord être admis au barreau. Une fois votre demande approuvée, ce qui est généralement le cas en supposant que vous avez satisfait à toutes les exigences nécessaires, vous devrez assister à une cérémonie d’appel au barreau, puis présenter une demande au barreau de votre province. Les cérémonies d’admission au barreau varient d’une province à l’autre, mais vous pouvez vous attendre à recevoir un certificat de compétence, à prêter serment ou à faire reconnaître votre parcours pour devenir officiellement avocat d’une autre manière. Ces cérémonies ont généralement lieu en personne, bien que depuis la pandémie, certaines aient eu lieu virtuellement.

Félicitations – il est temps de commencer à pratiquer le droit !

Félicitations – si vous êtes arrivé jusqu’ici, alors vous êtes officiellement un avocat ! C’est le moment de commencer à pratiquer le droit. Si vous n’avez pas encore d’emploi à temps plein après votre stage, vous pouvez commencer à postuler dans des cabinets d’avocats dans votre domaine d’intérêt, que ce soit en droit des affaires, en droit de la famille, en droit de l’environnement, en droit criminel, etc. Veuillez noter qu’une fois que vous serez officiellement reconnu comme avocat dans votre province, vous devrez payer votre cotisation annuelle et suivre des cours de développement professionnel continu (DPC) obligatoires chaque année.

Il convient de noter que le processus pour devenir avocat au Canada varie en fonction de la province dans laquelle vous résidez. Ce qui précède est un guide général pour devenir avocat au Canada. Cependant, selon l’endroit où vous vivez et avez l’intention de travailler au Canada, le processus et les exigences peuvent être un peu différents. Assurez-vous de vous renseigner sur les exigences particulières pour devenir avocat dans votre province de compétence avant de vous lancer dans cette aventure.

Devenir avocat ou parajuriste au Canada

Avant de terminer cet article sur la façon de devenir avocat au Canada, prenons un bref moment pour examiner les différences entre les parajuristes et les avocats. Bien que de nombreuses personnes confondent les deux professions, il s’agit de professions distinctes avec des exigences très différentes en matière d’éducation et d’examen.

La plus grande différence entre les avocats et les parajuristes est que les premiers sont autorisés à pratiquer le droit et à représenter des clients, alors que les deuxièmes ne le sont pas. Au contraire, les parajuristes aident généralement les avocats à s’acquitter de leurs responsabilités. Ainsi, les fonctions d’un parajuriste peuvent inclure la recherche juridique, la préparation de documents, les entrevues avec les clients, la communication avec les clients et d’autres tâches administratives. En revanche, les avocats représentent les clients devant les tribunaux, négocient au nom d’un client et sont autorisés à offrir des conseils juridiques aux clients, bien qu’il soit intéressant de noter qu’ils peuvent également effectuer certaines des mêmes tâches que les parajuristes, comme la préparation de documents juridiques et la communication avec les clients.

Étant donné que les avocats ont plus de responsabilités que les parajuristes, il y a plus d’exigences en matière de formation pour devenir avocat et les avocats reçoivent généralement une meilleure rémunération. Par exemple, pour devenir parajuriste au Canada, il suffit peut-être d’obtenir un diplôme de premier cycle ou même un diplôme d’études collégiales dans le cadre d’un programme de parajuristes. En Ontario, les aspirants parajuristes doivent également passer un examen. Enfin, comme vous le savez maintenant, les aspirants avocats sont tenus non seulement d’obtenir un diplôme de premier cycle, mais aussi de réussir le TAFD, d’obtenir un diplôme en droit, de passer un examen du barreau et de faire un stage pendant une période de neuf à 12 mois.

En ce qui concerne les possibilités d’avancement de carrière en tant qu’avocat par rapport à un parajuriste, la prochaine étape pour un parajuriste (s’il souhaite la saisir) est de devenir avocat. Bien que de nombreuses personnes soient épanouies en travaillant comme parajuriste à temps plein tout au long de leur carrière, la prochaine étape la plus évidente pour ceux qui veulent faire progresser leur carrière dans le domaine du droit est de devenir avocat. Heureusement, travailler en tant que parajuriste donne à une personne un excellent aperçu de ce qu’il faut pour devenir avocat et réussir en tant que tel sur le lieu de travail. Cela facilite la transition. Ceci étant, les parajuristes devront toujours obtenir un diplôme en droit, réussir l’examen du barreau et faire un stage s’ils souhaitent devenir avocats. Entre-temps, il existe deux façons principales pour les avocats de faire progresser leur carrière. La première consiste à gravir les échelons pour devenir un avocat principal ou peut-être même un associé de leur cabinet d’avocats. La seconde est de devenir juge. Pour devenir juge au Canada, vous devez pratiquer le droit pendant au moins cinq ans (ou dix ans si vous voulez devenir juge à la Cour suprême ou juge à la Cour supérieure provinciale).

Dans l’ensemble, si vous êtes intéressé à travailler dans le domaine du droit, mais que vous ne souhaitez pas devenir avocat, que ce soit parce que vous ne vous sentez pas fait pour le rôle ou que vous ne voulez pas passer par le long processus d’études, devenir parajuriste pourrait être une excellente option. Les personnes exerçant les deux professions ont tendance à travailler en étroite collaboration et à partager bon nombre des mêmes responsabilités, même si les avocats gagnent généralement plus d’argent en raison de leur capacité à représenter les clients.

Embark
par Embark

Embark est la société canadienne de l’épargne-études et de la planification. L’entreprise vise à aider les familles et les étudiants tout au long de leur parcours postsecondaire, en leur donnant des outils et des conseils novateurs pour prendre en main et réussir leur brillant avenir.